Sparta n’a pas rattrapé les généraux, a dispersé beaucoup d’embarras jusqu’à la deuxième moitié

« Nouveau » Sparta a suggéré que la saison est loin d’être de bonne humeur. -performance des précédents avec Tábor, Dynamo Kiev, Ingolstadt et Blacburnem pas supprimé, bien que la seconde moitié complètement faux là-bas.

Même si en retard sur la répétition de dimanche Slavia, qui a Nice, la troisième équipe de la ligue française quatre buts et douze mille spectateurs enthousiastes à l’Eden ne connaissait pas de limites.

C’est près de huit mille fans spartiates extrêmement motivés éveillées, mais même après la dernière préparation pour la saison ne peuvent pas payer les tribunaux raides. Mais ils ne pouvaient pas voir que rien n’avait fonctionné sur le terrain pendant longtemps.La patience les a duré un peu plus de vingt minutes avant l’audience ont été entendus premiers signes de mécontentement.

Sous l’entraîneur italien Stramaccionim qui avait reçu neuf renforts étrangers, ne savaient pas comment et ce qu’ils veulent jouer les Spartiates. Dans la première moitié des plus échoué, il manquait la saveur, l’inflammation.

Lafata est pas un administrateur, Václav Kadlec est pas un milieu de terrain droit. Vatajel au printemps a montré que sa place est en réserve, pas dans la défense, où les adversaires ont facilement traversé. Étant donné que les poils de bouchon avec Kayo ne disposaient pas mieux passant, le centre du champ décalé au point Janko demi-teinte.

longtemps les Spartiates ont été incapables de penser à quoi que ce soit à l’avant, créant ainsi une occasion prometteuse, une chance de tirer au but. Jusqu’au 41ème.minutes de jeu après un corner réussi Sural, dont la tête est arrêté sur la ligne, l’un des défenseurs et dorážku Kadlec envoyé suivant.

Les autres clients étaient dans la première moitié de meilleurs clairement adversaires aussi ne prêtaient pas la balle et toutes les gaffes dans le coup à domicile essayé pour contre-attaquer. Linssen a laissé tomber le solo en ouverture, puis a amélioré la fin et a marqué sa tête au coin de la rue. Kaya a pris sa course.

Le bouchon turc a été l’un des quatre rookies dans la gamme aux côtés de gardien Dubravko apparemment nouveau leader, le deuxième défenseur central et d’un attaquant poils Janko. Dans la seconde moitié, Civic et Plavsic ont également été présentés, ce qui a relancé le match.Il a également aidé à l’arrivée Karavajeva.

En revanche, neuf joueurs dans le match était pas prête à avoir un problème de santé majeur ou mineur, ou sentir pour le jeu. Costa manqué, Hovorka, Michal Kadlec, Vacha, Marecek, Rosicky, Ben Haïm, Vukadinović, Néstor Albiach. La sauvegarde la plus récente de FC Metz Mandjeck a confirmé le club juste avant le duel.

Après la pause, les Spartiates encore obtenu à des attaques fréquentes considérablement améliorées. Janko avait même trois grandes chances qu’il n’a pas converti.

en-tête de Lafatovu après un gardien pris en coin, avant Janek, qui aurait donné dans le vide net, enregistrée au dernier défenseur moment. Le coin suivait, le centre incliné vers le poteau arrière du Shurala, qu’il a comparé de près.A l’inverse Arnhem était déjà dangereux, lui faire du mal, et l’alternance fréquente, les Spartiates a dominé le match et après le match pour les applaudissements timides moissonné estrades assez bondées.

Les Spartiates entrent dans le match d’ouverture de la saison le jeudi 3 tour préliminaire de la Ligue Europa rivalisera Crvena zvezda Belgrade, qui a éliminé Irtys Pavlodar.